Vers une démarche éthique et responsable 

   L’atelier s’engage dans une démarche éthique en prenant des mesures pour limiter son impact négatif sur l’environnement en instaurant une réduction de ses déchets. 
 
   Au même titre que n’importe quelle activité, l’atelier produit des déchets en tant que lieu de travail. Afin de s’engager durablement, l’atelier a à cœur de réduire ses déchets en évitant l’achat de matériel jetable, bien souvent en plastique, en réduisant les emballages excessifs et le gaspillage, ou encore en apportant un soin particulier à la toxicité des produits utilisés. 

   Adopter des habitudes durables c’est aussi réfléchir sur le choix des traitements à appliquer. Lorsque les caractéristiques de l’œuvre ainsi que son état de conservation le permettent, l’atelier estime qu’un choix alternatif au traitement chimique est toujours préférable. Partant du postulat que si un produit est nocif pour l’homme et pour l’environnement il est de bon sens de penser qu’il sera dangereux pour une œuvre, l’emploi de produits chlorés, ou à forte toxicité ne sont donc utilisés que par nécessité et après discussion avec le client.